http://www.ami-emploi-israel.org http://www.ami-emploi-israel.org FORMATIONS EN LIGNE
EN FRANCAIS


ENTRETIEN EMBAUCHE - Questions Fréquentes
Question : Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?
Réponse : Cela peut être une question embarrassante mais elle est importante pour le recruteur parce que vous lui parlerez de vos perspectives professionnelles et même de votre personnalité. Si vous êtes parti parce que vous ne pouviez pas être promu, il évaluera votre désir d’évoluer au sein de la société. Si vous étiez dans un rapport de discorde avec votre supérieur, le recruteur voudra évaluer si vous vous entendrez avec le supérieur désigné pour votre poste (lui-même ou une autre personne de l’entreprise). Cela le familiarisera aussi avec votre personnalité et votre tempérament. Le changement d’emploi est une question généralement posée. Voici une explication légitime et acceptable : vous n’avez pas eu l’occasion d’évoluer dans la société Rappelez-vous que la critique à l’égard de votre dernier emploi ne doit pas être personnelle mais professionnelle.

 

Question : Quelles sont vos qualités ?
Réponse : Cette question permettra plus facilement au recruteur d’évaluer vos traits de caractère. Lorsque vous mettez en avant vos qualités, assurez-vous de donner des exemples explicatifs. On va probablement vous demander de les exposer, assurez-vous d’être prêt à l’avance. Concentrez-vous sur les qualités qui sont appropriées au travail. Par exemple, la force de persuasion est importante pour un métier dans la vente, et moins importante pour un poste administratif.  

 

Question : Quelles sont vos défauts ?
Réponse : Si on vous demande quels sont vos défauts, vous devez présenter un défaut comme étant également une qualité. Par exemple, vous pouvez vous présenter comme quelqu’un de têtu mais qui sait renoncer lorsque c’est nécessaire. Lors de la présentation de vos défauts, vous pouvez présenter des défauts qui ne sont pas appropriés au poste, c'est-à-dire un sens de l’humour qui n’est pas développé. Beaucoup de recruteurs voient dans la description de vos défauts, votre aptitude àA; l’autocritique. Si vous présentez à des recruteurs professionnels des défauts réels, ils estimeront votre capacité à vous évaluer. Mais vous devez aussi prendre en considération les recruteurs moins habiles. Essayez d’adapter votre approche à la situation dans laquelle vous vous trouvez. A ce propos, nous devons souligner la chose suivante : en aucun cas nous vous préconisons de déformer vos capacités ou de créer une fausse impression au recruteur. Tout d’abord c’est contraire à la morale et ce n’est pas sûr que cela vous aidera parce que la vérité finie toujours par se savoir.

 

Question : Pourquoi convenez-vous à ce poste ?
Réponse : Cette question doit être prête avant l’entretien, vous devez avoir analysé les caractéristiques du poste à pourvoir et comprendre qu’elles sont les qualités qu’ils recherchent auprès du candidat. Pour cela, il est nécessaire de bien vous renseigner auparavant sur les activités de la société en question. Vous êtes donc capable de fournir au recruteur une réponse convaincante. Poser des questions au recruteur Vers la fin de l’entretien, généralement, le recruteur vous demande si vous avez des questions. Vous devez également les avoir préparées. Cependant, vous avez peut-être déjà obtenu les réponses au cours de la conversation ou pendant vos enquêtes préliminaires (par exemple vous avez clarifié la question du salaire pour ce poste avec la personne qui vous a appelé pour fixer l’entretien). Si c’est le cas, n’essayer pas d’inventer des questions, dites au recruteur que vous en aviez mais qu’il y a déjà répondu. Si vous avez vraiment des questions et qu’elles n’ont pas été élucidées lors de l’entretien, posez-les. Essayez de ne pas tout de suite vous concentrer sur le salaire et les conditions de travail, mais sur la nature du travail et les perspectives d’évolution qu’elle offre. Attendez jusqu’à la fin pour aborder la question du salaire et des avantages sociaux si le recruteur ne s’est pas donné la peine d’en parler précédemment. Autres exemples de questions que vous pouvez poser : qui évaluera votre travail et comment ? Quel potentiel d’avancement le travail offre – t –il ? Certains disent que les questions sur le potentiel d’évolution peuvent être mal interprétées si elles ne sont pas posées correctement. Si c’est le cas, elles peuvent donner l’impression que vous vous intéressez plus à votre promotion qu’au poste pour lequel vous avez soumis votre candidature. Votre intérêt est légitime mais ne convient pas toujours aux besoins de la société. Vous ne pouvez pas vous rappeler de toutes les questions que vous auriez voulu poser, mais elles apparaissent dans une liste que vous avez préparée. Rien ne vous empêche de demander poliment si vous pouvez jeter un coup d’œil dessus. Cela donnera l’impression que vous avez pris au sérieux l’entretien et que vous êtes venu préparé ».
Laissez le recruteur terminer la conversation. Certains recruteurs vous demanderont à quel point le poste vous intéresse, surtout s’ils sont intéressés par votre candidature. Si le travail ne semble pas vous convenir, exposez-le poliment. Si vous êtes intéressé, ne débordez pas d’enthousiasme. Dites que le poste semble intéressant mais que vous voudriez bien y réfléchir. Ne donnez pas cette réponse de façon arrogante ! Si le recruteur vous dit que vous recevrez des nouvelles d’eux, tant mieux. S’il le ne fait pas, demandez quand vous pourrez vous attendre à une réponse.
 

© 2014 AMI - Tous droits résérvés

Développé par Tobeweb